Si les cheveux sont trop hydratés, ils frisottent, mais que se passe-t-il s’ils ne le sont pas suffisamment ?

Si les cheveux sont trop hydratés, ils frisottent, mais que se passe-t-il s’ils ne le sont pas suffisamment ?

Les frisottis et les cheveux électriques sont deux conséquences opposées d’une hydratation trop ou pas assez importante. Trop d’humidité ? Les frisottis apparaissent. Pas assez ? C’est l’électricité statique. Les cheveux humides ont la propriété de dissiper la charge électrique, donc plus l’air est humide, plus les cheveux frisottent mais ne se chargent pas en électricité. Les cheveux très secs ne contenant pas assez d’eau pour se décharger, les mèches de cheveux voisines se repoussent, créant de l’énergie statique. Chaque cheveu étant porteur de charges négatives, il refuse de se trouver à proximité des autres cheveux. Vous avez peut-être remarqué que quand vous avez les cheveux électriques, il vous arrive de recevoir des petites décharges électriques en touchant des objets métalliques – c’est ainsi que votre corps se décharge de son électricité.

Il est intéressant de remarquer que les produits anti-frisottis et ceux destinés aux cheveux électriques présentent des formules similaires. Dans les deux cas, ils créent une sorte de barrière pour contrôler la pénétration et la perte d’eau et pour la garder là où elle doit être – soit à l’extérieur (pour des produits anti-frisottis), soit à l’intérieur du cheveu (pour des produits hydratants destinés aux cheveux électriques).

Des produits aux ingrédients porteurs de charges positives aident à neutraliser des charges négatives trop importantes.